Restons connectés
sturb gay app
years & years

music

Le trio anglais Years & Years

Le trio anglais Years & Years

Emmené par Olly Alexander, chanteur ouvertement gay,, le trio anglais Years & Years a aligné les hits et a dégainé un premier album ensorcelant, Communion. Entre Sam Smith et The XX.

Après plusieurs EP et une poignée de singles catapultés sur la toile, Years & Years nous illumine très souvent, et notamment avec l’album Comminion (full album ci-dessous) , premier album taillé pour la gloire. Ce trio londonien a mis au point une « folktronic » soul et moite, tendue entre mid-tempo sexuellement explicite et ballades au piano.

Mikey Goldsworthy, bassiste et fondateur du groupe Years & Years, nous narre la « très ennuyeuse » histoire de leur rencontre : « J’ai écrit une petite annonce sur un site de musique. C’est comme ça que j’ai rencontré Emre [Turkmen, le clavier du groupe]. Je bossais dans un resto avec une copine d’Olly, elle m’a invité à une soirée où je l’ai entendu chanter.

Au début, j’étais assez… hésitant. » Il faut dire qu’en Angleterre Olly Alexander jouit déjà d’une écrasante popularité. A 23 ans, je jeune homme à la beauté alien a joué dans la cultissime série télé Skins et dans Enter The Void, film du cinéaste provoc’ Gaspar Noé.

Seulement voilà : Olly possède une soie de soie, pure et ensorcelante. Très vite, la chimie opère entre ces jeunes geeks anglais capables de composer leurs mélodies au synthé comme sur Iphone.

En juillet 2012, Years & Years publie sur l’excellent label anglais Good Bait un premier single hypnotique, I wish I Knew, avant un passage remarqué chez les Français de Kitsuné.  La presse anglaise s’enflamme. 

Le groupe reçoit également les honneurs du Sound of 2015 de la BBC, prestigieux classement des nouveaux artistes à suivre, succédant ainsi à Sam Smith, Adèle et Ellie Goulding. Excusez du peu !

Dans la foulée, Years & Years aligne les hits : Take Shelter, Desire ou encore Real (avec l’acteur Ben Wishaw en guest-star dans le clip). Les compositeurs de Years & Years doivent beaucoup aux Lyrics d’écorché vif d’Olly Alexander, qui y évoque sans fard son homosexualité et s’inspire de ses amours merdiques. 

« J’ai longtemps été dans des relations très destructives. Concrètement, je tombais accro à de vrais connards… Tu fais ton coming out et après ça te prend un bon moment avant de comprendre qui tu es vraiment », explique Olly Alexander avant de reprendre : « Maintenant, je suis dans une relation vraiement cool. ».

Le chanteur vit une histoire d’amour vertueuse avec Neil Milan Amin-Smith, le très beau violoniste du groupe électronique Clean Bandit.

Si le frontman de Years & Years est ouvertement gay, leurs concerts attirent un public très féminin. « C’est une connerie de croire que les chanteurs, comme les chanson, doivent exprimer une persepctives hétéro pour que les filles achètent de la musique, s’agace Olly.  Elle se foutent de ton genre ! Tout le monde souffre de la même façon. »

On lui fait remarquer qu’il fait partie de cette nouvelle génération d’artistes démarrant une carrière en étant totalement « out » : « Tu veux dire pas comme Ricky Martin? [Rires.].

Beaucoup de nos fans sont très jeunes et ils n’ont rien à foutre des étiquettes ou des barrières entre les sexualités. Les choses iront bien mieux quand ils dirigeront le monde ! ».

Pour l’heure, dansons… En attendant la grande Communion.

 

Years & Years : quelques uns de leurs hits

Take Shelter



 

 

 

Mise à jour le  5 octobre 2016 :

Dans la même lignée que les nombreux tubes que l’on retrouve sur leur premier album Communion, « Meteorite » devrait donc plaire aux fans de Years and Years.

Les garçons de Years and Years dévoilent leur nouveau single « Meteorite » pour la bande originale de Bridget Jones Baby. On écoute !


Continuer à lire
sturb gay app
Vous pourriez aussi aimer...
Commentaires

Plus d’articles dans : music

sturb gay app
En haut