Restons connectés
trans danemark

buzz

Le transgénérisme n’est plus une maladie mentale au Danemark

transgénérisme danemark

Le Danemark vient d’ôter le transgénérisme de sa liste des maladies mentales.

Amnesty International parle d’un moment historique dans la lutte pour les droits des transgenres au Danemark. En effet, le Parlement danois vient de décider de mettre fin à la stigmatisation des transgenres en ôtant le transgénérisme de la liste des troubles mentaux.

Leda Avgousti, conseillère orientation sexuelle et identité de genre à l’Amnesty, a déclaré qu’il s’agit là d’une initiative très encourageante venant du Danemark. Pour elle, cette décision est un exemple fort vers la déstigmatisation des personnes transgenres, ouvrant ainsi la voie à des processus rapides et transparents pour la reconnaissance juridique du genre. « Il est honteux que le transgénérisme soit placé dans la catégorie des troubles mentaux. Cette étiquette signifie que les personnes transgenres sont obligées de se soumettre à des évaluations psychiatriques traumatisantes et humiliantes pour changer légalement leur sexe ou pour être en mesure d’accéder à un traitement de changement de sexe« , a-t-elle lancé.

Avec cette décision, le Danemark fait un grand pas vers l’amélioration des droits des transgenres sous la pression de l’Organisation mondiale de la santé qui appelle à l’arrêt de la classification du transgénérisme comme trouble mental dans sa Classification internationale des maladies (CIM). L’OMS entend en effet réviser sa grille d’ici 2018. Enlever l’identité transgenre de cette grille devrait encourager les autres pays à en faire de même.

La décision du Danemark fait suite à une campagne menée par Amnesty International et d’autres organisations de lutte pour le droit des LGBT.  


Commentaires

Plus d’articles dans : buzz

En haut