Restons connectés
sturb gay app
tim cook apple donald trump

News

Tim Cook contre le décret migratoire de Donald Trump

Tim Cook contre le décret migratoire de Donald Trump

« Apple est ouvert à tous, d’où qu’ils viennent, quelque soit leur langue, quelque soit qui ils aiment ou comment ils prient. Cela n’a aucune importance ».

Comme beaucoup de personnalités, Tim Cook, CEO d’Apple n’est pas resté indifférent au décret migratoire du nouveau Président Donald Trump, suspendant l’octroi de visa pour les gens en provenance de sept pays à majorité musulmane. S’il n’a pas fait de déclaration publique, le numéro un de la marque à la pomme a adressé un mail samedi à ses employés dans lequel il a donné une indication sur sa position.

Le contenu du mail

« L’équipe,

Dans mes conversations avec des fonctionnaires ici à Washington cette semaine, j’ai clairement indiqué qu’Apple croit profondément dans l’importance de l’immigration, à la fois pour notre entreprise et pour l’avenir de notre nation. Apple n’existerait pas sans l’immigration et ne pourrait encore moins prospérer et innover comme nous le faisons.

J’ai entendu que beaucoup d’entre vous sont profondément préoccupés par l’ordonnance exécutive publiée hier qui restreint l’immigration de sept pays à majorité musulmane. Je partage vos préoccupations, ce n’est pas une politique que nous soutenons.

Des employés chez Apple sont directement touchés par l’ordonnance d’immigration d’hier. Nos équipes RH, juridique et de sécurité sont en contact avec eux et Apple fera tout son possible pour les soutenir. Nous fournissons de l’assistance sur AppleWeb pour toute personne ayant des questions ou des préoccupations au sujet des politiques d’immigration et nous avons communiqué avec la Maison Blanche pour expliquer l’effet négatif sur nos collègues et notre entreprise.

Comme je l’ai dit à maintes reprises, la diversité rend notre équipe plus forte. Et s’il y a 2 choses que je connais sur les employés chez Apple, c’est la profondeur de l’empathie et le soutien mutuel.

Cela est aussi important maintenant qu’il ne l’a jamais été et cela ne faiblira pas d’un iota. Je sais que je peux compter sur vous tous pour assurer que tout le monde chez Apple se sente bienvenu, respecté et valorisé.

Apple est ouvert à tous, d’où qu’ils viennent, quelque soit leur langue, quelque soit qui ils aiment ou comment ils prient. Cela n’a aucune importance. Nos employés représentent les meilleurs talents du monde et notre équipe est originaire de tous les coins du globe. »

Selon Martin Luther King, « Nous sommes peut-être tous venus sur des navires différents, mais nous sommes maintenant dans le même bateau ».

7 pays ciblés

L’ordonnance exécutive de Trump suspend le Programme d’admission des réfugiés des États-Unis (USRAP) pendant quatre mois et interdit indéfiniment l’admission à tous les réfugiés syriens. Il prévoit également une suspension de visa pour les personnes en provenance de sept pays à majorité musulmane à savoir l’Irak, la Syrie, l’Iran, la Libye, la Somalie, le Soudan et le Yémen.

Pour rappel, Apple a été cofondé et mené au sommet par Steve Jobs, mais ce qu’on ne sait pas forcément, c’est que Jobs a été adopté à la naissance. Son père biologique s’appelle Abdulfattah « John » Jandali, un immigrant syrien qui a grandi dans une famille musulmane à Homs en Syrie.

Tim Cook a été parmi les dirigeants d’entreprise de technologie qui ont rencontré publiquement l’équipe de transition de Trump en décembre, pour discuter de la façon dont la nouvelle administration pourrait soutenir les industries de technologie.

Il a alors indiqué au personnel d’Apple qu’il voulait s’engager avec l’équipe de Trump pour faire entendre sa voix. Il a expliqué que la meilleure façon d’aborder la question est d’être dans l’arène. « Donc, que ce soit dans ce pays ou dans l’Union européenne ou en Chine ou en Amérique du Sud, nous nous engageons.  Nous nous engageons que nous soyons  d’accord ou en désaccord », a-t-il déclaré.

D’autres dirigeants d’entreprises de technologie se sont prononcés publiquement contre le décret de Trump. C’est le cas de Jeff Lawson, CEO de Twilio et Satya Nadella, CEP de Microsoft qui a déclaré via LinkedIn qu’en tant qu’immigrant et en tant que PDG, il a vu l’impact positif que l’immigration a sur son entreprise, pour le pays et pour le monde. « Nous continuerons à plaider en faveur de cet important sujet », a-t-il lancé.


Continuer à lire
sturb gay app
Vous pourriez aussi aimer...
Commentaires

Plus d’articles dans : News

sturb gay app
En haut