Restons connectés

Sturb – Gay App

MODÈLES

Teddy Lamalice se laisse découvrir pour ACDG


Teddy2
Crédit : Marian Rouart

Nous vous invitons aujourd’hui à découvrir Teddy, un jeune modèle qui a débarqué dans le monde de la photo en mars dernier et qui risque bien de faire parler de lui dans les mois à venir. Le beau garçon se dévoile au travers d’une interview exclusive parsemée de photos personnelles et de ses différents shoots. Cet article vous est proposé par Thomas du blog Les Hommes de la Télé-Réalité.

Peux-tu commencer par te présenter en quelques mots à nos lecteurs ?
Avec plaisir. Alors je suis Teddy, j’ai 23 ans, je suis d’origine franco-espagnole et je vis actuellement en banlieue parisienne. J’ai toujours été passioné par l’univers de la photo et cette année, j’ai décidé de finalement me lancer !

Quelle importance accordes-tu à ton physique ? Que fais-tu pour l’entretenir ?
J’accorde beaucoup d’importance à mon physique et je passe énormément de temps dans la salle de bain pour en ressortir au plus clean. Je ne supporte pas de sortir de chez moi mal rasé, pas coiffé ou mal habillé. Je ne néglige rien, un bon parfum peut faire toute la différence par exemple.

Teddy4
Crédit : Will Buff

Peux-tu nous parler de tes (nombreux) tatouages ?
J’ai commencé par un premier tatouage en 2007 à la nuque et un autre plus tard en 2010 au poignet. Mais c’est en 2013 que j’ai eu un véritable déclic qui m’a poussé à vouloir immortaliser mon histoire sur ma peau. J’ai donc d’abord tatoué mes pectoraux de cette phrase « I Never Forget » (Je n’oublie jamais) qui fait référence à mon passé, avant de me faire tatouer les trois diamants : bleu (volonté) vert (courage) rouge (force) sur le torse. Le reste s’est fait au fil du temps et des envies et je ne compte pas m’arrêter là.

Et si tu devais n’en choisir qu’un ?
Mes deux préférés sont le « vilain garçon » tatoué sur mes poignets et « capricieux » en haut du nombril qui me correspondent parfaitement (rires). Tous mes tatouages ont été réalisés par le même artiste devenu un véritable ami :  Syam Daivy.

Teddy7
Crédit : Isaac S. Photographe

Retrouvez la suite de l’interview dans la seconde partie du post ! On y discute expériences en tant que modèle, épilation intégrale et tenue pour dormir, avec toujours plus de photos bien évidemment ! 😉

Des conseils mode ou beauté pour nos lecteurs ?
La seule chose que je conseillerais et que j’applique à moi-même, c’est de changer de style régulièrement. Se plaire à soi-même avant de plaire aux autres, oser avoir une image extravertie pour se démarquer et être en accord avec sa personnalité. Dès que je ne me sens plus en phase avec mon reflet dans le miroir, je n’hésite pas à changer de style et me réinventer !

Tu t’épiles ?
Oui, je m’épile tout le corps… 😉

Teddy3

Tu es modèle-photo depuis peu, peux-tu nous parler de tes expériences dans le milieu ?
Oui, je me suis lancé dans la photo en mars dernier avec un premier shooting nu signé Will Buff.  Depuis, j’ai déjà enchaîné pas mal les shootings afin de m’essayer à tous types de photos et travailler avec des photographes différents. Pour en citer quelques uns, j’ai adoré bosser avec la photographe Volga Wagner, pour un shooting assez artistique et original. Les choses se sont accélérées ensuite : après un shooting avec Isaac Smith, j’ai participé à l’édition 2015 du Calendrier des Pompiers par  Pakal Ameyal. J’ai également eu la chance de faire la couverture du second numéro du magazine ZOOM avec des photos signés Tony Rondinaud, photographe avec qui j’ai collaboré pour le projet « sexy boys ».

Teddy5
Par Tony Rondinaud, pour Zoom Magazine.

Quelles sont tes ambitions à terme ?
Si j’aime la photo et poser devant un bon photographe, tout cela est pour moi avant tout un tremplin vers la comédie. Pour être honnête, mon ambition serait d’évoluer dans le milieu du cinéma ! On ne peut pas, ou que très rarement, vivre du métier de modèle photo toute sa vie et j’en ai bien conscience.

Y-a-t-il un photographe pour lequel tu rêverais de poser ? Un magazine ?
Comme ça, deux noms me viennent à l’esprit : les photographes Ludovic Baron et Fred Goudon, connu notamment pour ses calendriers des Dieux du Stade. Ils réalisent tous les deux de superbes photos bien que leurs styles soient différents. Mais évidemment, je suis ouvert à toute proposition de travail sérieuse… J’adore découvrir de nouveaux photographes et travailler sur de nouveaux projets donc j’invite tous ceux qui seront intéressés par mon profil à me contacter.

Teddy1
Crédit : Marian Rouart

Y a-t-il des modèles actuels que tu admires et/ou que tu prends pour exemple ?
Je citerai deux modèles complétement différents : Baptiste Giabiconi, que j’admire pour son parcours sans faute, pour ce qu’il est devenu aujourd’hui et le mannequin Rip Vasquez pour son originalité et son style unique (notamment égérie du site Adopte Un Mec).

Quel est, selon toi, ton principal atout physique ?
Je dirai mes obliques – j’ai la chance qu’ils soient naturellement dessinés – et mon regard.

Et ton principal défaut si tu es parvenu à en identifier un ?
Disons que je ne suis pas fan de mes jambes mais je préfère me concentrer sur le positif 😉

Teddy6

Est-ce qu’on te drague beaucoup ? As-tu une petite anecdote pour nos lecteurs ?
Oui, j’avoue que suis assez courtisé en soirée. Ma dernière anecdote en date s’est passée en boîte de nuit : je discutais tranquillement avec une jolie demoiselle qui me tenait le bras, puis une autre s’est approchée et là, ça a été le drame (rires) ! Les deux femmes ont fini par se battre ! J’étais assez choqué sur le coup mais honnêtement, ça m’a amusé plus qu’autre chose !

Tu plais forcément aux mecs gays, comment réagis-tu quand ils t’abordent ?
Franchement, c’est toujours valorisant de plaire, peu importe l’orientation sexuelle. Si un mec me drague ou me fait un compliment, c’est juste gratifiant et ça me fait sourire. Du moment que ce n’est ni insultant, ni insistant, ça ne me dérange pas du tout, au contraire !

Serais-tu prêt à participer à une télé-réalité pour te faire connaître ?
Oui, pourquoi pas, je ne ferme pas la porte mais après tout dépend du contexte et du genre de télé-réalité. Je pourrais me laisser tenter par un nouveau concept qui m’offirait une expérience humaine, une vraie expérience de vie.

Teddy
Crédit : Volga Wagner

Plutôt slip, boxer ou caleçon ?
Je porte souvent des boxers ou des shortys, et parfois des slips. C’est important d’être bien vêtu, même sous le pantalon 😉

Qu’est-ce que tu portes pour dormir ?
Je dors tout nu, évidemment ! (rires)

Et surtout, la question qui va intéresser tous nos lecteurs : est-ce que tu dors seul ? Es-tu un cœur à prendre en ce moment ?
Pour ce qui est du lit, je le partage avec Cookie (mon bouledogue français) qui prend déjà toute la place et pour ce qui est de mon cœur, je préfère entretenir le mystère…

Le mot de la fin ?
Le mot de la fin ça sera tout simplement un grand merci ! Merci pour cet interview, merci à tous ceux qui s’abonnent à mon compte instagram, qui me suivent sur les réseaux sociaux, merci aux photographes et aux personnes qui me font confiance !

Vous pouvez retrouver Teddy sur son Facebook et sur sa « fan page« . Les plus curieux peuvent également l’ajouter sur Snapchat : Tbob_leponge. On vous invite également à découvrir son portrait et d’autres photos sur les hommes de la tv-réalité. 

TeddyL1.jpgTeddyL12.jpgTeddyL15.jpgTeddyL16.jpgTeddyL18.jpgTeddyL19.jpgTeddyL20.jpgTeddyL22.jpgTeddyL26.jpgTeddyL28.jpgTeddyL31.jpgTeddyL36WillBuff.jpgTeddyL38.jpgTeddyL6.jpg


Commentaires

Plus d’articles dans : MODÈLES

En haut