Restons connectés

Sturb – Gay App

Sno : n’essuie jamais les larmes sans gants (saison 1 )

Lorsque Rasmus arrive à Stockholm après son bac, il se dit qu’il va enfin pouvoir vivre son homosexualité. C’est sans compter sur Paul, et la famille qu’il s’est choisie, mais surtout sur Benjamin, son premier amour, enfin presque. Mais encore ? Voilà que Benjamin est témoin de Jéhovah, dans le placard et prêche une parole de Dieu qui renie les homosexuels. Ah ! Le paradis serait-il si difficile à atteindre ? Pour les gays comme pour les autres ?

Torka aldrig tårar utan handskar : « Pour sécher tes larmes, mets toujours des gants » dit le titre original de cette série en trois épisodes prévue initialement pour la télé. Jonas Gardell raconte tout autant un hymne à la vie et à la liberté que la peur des uns et des autres d’être eux-mêmes. Dans cette chronique des premières années de l’épidémie, c’est une histoire vraie qui nous est présentée : « Elle s’est passée ici. Dans cette ville ». Elle s’est répétée ailleurs, dans nos vies aussi. Simon Kaijser nous entraîne et nous absorbe dans un rythme doucement fascinant. Les larmes de joie y alternent avec celles du chagrin. Les doux souvenirs d’enfance s’intercalent avec la violence du présent. Ouf, on ne meurt que du cancer, bien plus acceptable pour la famille des défunts. Sinon on se suicide. Entre solitude et vie idéale, quels choix s’offrent à Benjamin, à Rasmus et à leurs proches ? Et à la fin, n’est-ce pas l’espoir qui gagne ? 

Actuellement sur C+ séries 


Continuer à lire
bearwww.com
Vous pourriez aussi aimer...
Commentaires

Plus d’articles dans : séries télé

En haut