Restons connectés
sturb gay app
serie gay lgbt lgbtq netflix

DIVERTISSEMENT

Les meilleures séries LGBTQ de 2018

Les meilleures séries LGBTQ de 2018

Ce fut une année sans précédent pour la représentation des LGBTQ à la télévision. Il y avait tellement de personnages et d’intrigues queer que la tâche de choisir le meilleur est un processus difficile.

Ci-dessous, voir une liste des séries qui ont placé les personnages queer au centre de la scène.

Pose
La série révolutionnaire de FX, se concentre sur la culture du bal dans les années 1980 à New York. Pose a non seulement des personnages transgenres et queers de couleur, mais aussi ce sont elles les stars. Un vrai record. L’émission, co-créée par Ryan Murphy, Brad Falchuk et Steven Reigns, ne craint pas de montrer les difficultés et les joies de cette communauté marginalisée, notamment avec le VIH, le commerce du sexe et la transphobie. Billy Porter a reçu une nomination bien méritée aux Emmy pour sa performance dans le rôle de Pray Tell.

 

The Bold Type
Dans la première saison, The Bold Type de Freeform , la série racontait l’histoire des meilleures amies, Kat (Aisha Dee), Sutton (Meghann Fahy) et Jane (Katie Stevens), au travers de leurs carrières, leurs amours, autour d’un magazine féminin.

Au cours de cette première saison, Kat est devenue bisexuelle en tombant amoureuse d’Adena, une photographe musulmane (la première à la télévision) interprétée par Nikohl Boosheri.

Lorsque Kat et Adena sont revenues pour la saison deux, elles formaient un couple à part entière, mais la vérité s’est vite révélée que Kat n’avait pas encore couché avec Adena, un point délicat dans leur relation. Avec humour et sensibilité, une conversation franche et réfléchie sur les rapports sexuels entre femmes s’en est suivie.. une discussion qui, à la télévision ou au cinéma, avait rarement, voire jamais, été abordée pour les femmes lesbiennes.

«Quand j’ai lu le script, je ne pense même pas avoir compris l’importance de tenir une conversation de ce genre», a déclaré Boosheri à The Advocate . «Je pense que pour moi, c’était même choquant, vous savez, notre propre conditionnement. Je me sentais un peu effrayée ou timide pour avoir vette conversation parce que, même en tant que femmes, même dans des relations hétérosexuelles, vous ne voyez pas souvent les femmes être aussi ouvertes et parler de leur sexualité de cette manière « 

La série met également en vedette Stephen Conrad Moore, un homme de couleur attiré par Oliver, le charmant responsable du service de la mode du magazine, devenu le mentor de Sutton. .

 

The Assassination of Gianni Versace: American Crime Story
La série a été très récompensée. Elle est saisissante car vue à travers les yeux d’Andrew Cunanan (Darren Criss), le tueur en série qui a captivé le monde, après avoir tiré sur le célèbre designer Versace (Édgar Ramírez). L’histoire remontre le temps en montrant les conséquences sanglantes de chaque rencontre avec Cunanan, jeune portoricain prêt à tout pour devenir quelqu’un. La série explore les tabous entourant l’amour et la culture gay.

 

Killing Eve

L’histoire de Killing Eve  parvient à insuffler une abondance de bons mots dans ce récit d’espionnage-thriller. Sandra Oh obtient enfin un rôle digne de son immense talent en tant qu’Eve Polastri, une enquêtrice sardonique du MI6 qui découvre l’existence d’une tueuse qui fait des ravages dans le monde entier. Jodie Comer interprète Villanelle, la magnifique polyglotte bisexuelle, une tueuse obsédée par Eve.

 

Black Lightning
Le monde des super-héros CW a la réputation d’être un grand partisan des LGBTQ, mais cet univers s’est vraiment surpassé avec Black Lightnin.g, avec une famille de super-héros de couleur qui combattent le racisme et d’autres problèmes sociaux le jour et les méchants la nuit. Alors que Black Lightning ( Cress Williams) est le patriarche, sa fille Anissa (Nafessa Williams) a vraiment fait pencher la balance pour les téléspectateurs lorsqu’elle est devenue le premier super-héros lesbien noir de la télévision..

 

A Very English Scandal
La série est l’une des meilleurs de l’année. Cette minisérie d’époque, disponible en streaming sur Amazon, suit Jeremy Thorpe (Hugh Grant), un membre du Parlement dans le placard qui tente de cacher sa liaison avec Norman Josiffe (Ben Whishaw). Ses tentatives de dissimulation le conduisent à des mesures extraordinairement glauques. La minisérie est également une chronique fascinante de l’homophobie de l’Angleterre des années 1970 et 1980 et des mesures désespérées qu’elle pouvait déclencher chez les personnes touchées.

 

One Day at a Time
Diffusée sur Netflix, la série reprend la sitcom des années 70 qui racontait l’histoire d’une mère divorcée qui élève ses enfants adolescents. Netflix lui donne un nouvel élan en réinventant le lieu avec une famille Latinos. Justina Machado ( Six Feet Under ) interprète le rôle de Penelope, la mère célibataire qui élève son fils Alex (Marcel Ruiz) et sa fille Elena (Isabella Gomez), qui est lesbienne dès la première saison.

Avec une pointe d’humour et beaucoup de sensibilité, la saison 2 de One Day at a Time s’est concentrée sur une Elena qui a récemment fait son coming out. Elle s’engage dans la politique en rejoignant des manifestations et elle se bat pour les droits des LGBTQ dans son école. La série aborde également le sujet de l’inter-sexe et de la diversité concernant sexe chez les adolescents, donnant finalement à Elena une petite amie, Syd, qui est non binaire.

 

Steven Universe
Steven Universe de Cartoon Network est déjà une référence en ce sens qu’il a été créé par une personne bisexuelle et non binaire, Rebecca Sugar. Mais l’émission a littéralement marqué l’histoire cet été en montrant le premier mariage de même sexe explicitement présenté dans une émission de télévision pour enfants. La série met également en vedette des personnages non-binaires et la distribution est composée principalement de personnes de couleur et de personnes queer.

 

 

The Handmaid’s Tale
La série Hulu, saluée par la critique, basée sur le roman dystopique de Margaret Atwood, The Handmaid’s Tale, a réussi à renforcer la terreur lors de sa deuxième saison. La série mettant en vedette Elisabeth Moss dans June, une femme qui tente de survivre dans un avenir proche dans lequel les femmes ne sont appréciées que pour la viabilité de leurs organes reproducteurs. La série a raconté des histoires poignantes sur des femmes queer en présentant Moira (Samira Wiley) et Emilie (Alexis Bledel) . 

 

 

Chilling Adventures of Sabrina
L’émission, centrée sur la demi-sorcière / demi-mortelle Sabrina Spellman, présente une foule de représentations gays, y compris son cousin Ambrose (Chance Perdomo) et son amie Susie (Lachlan), non-conformiste.

 

Dear White People
La série diffusée sur Netflix avec une deuxième saison exceptionnelle, en continuant d’explorer comment les problèmes liés à la race et à la sexualité opèrent sur un campus universitaire et, par extension, en Amérique. La série présente également un personnage central gay, Lionel (DeRon Horton).

 

The Good Fight
The Good Fight est plus qu’un simple spin-off. La série qui a débuté avec Diane Lockhart , de The Good Wife , lorsqu’elle rejoint un cabinet d’avocats historiquement afro-américain, a été la première grande série télévisée à incarner l’esprit de résistance contre Trump. Rose Leslie interprète le personnage lesbien Maia Rindell, qui tente de faire respecter la loi et l’ordre dans un monde chaotique.

 

Vida
La série Vida de Starz , se passe dans le quartier de Boyle Heights à Los Angeles. C’est l’histoire de deux soeurs, Emma, ​​la fastidieuse (Michel Prada), qui est lesbienne, et Lyn (Melissa Barrera), libre d’esprit et égocentrique, qui retournent chez leur mère. après sa mort, la pleurer et gérer ses affaires. Elles découvrent que Vida avait une vie secrète.

Deux des acteurs sont LGBTQ, et la série est composée en grande majorité de personnes de couleur, de personnes queers et de femmes.


Continuer à lire
sturb gay app
Vous pourriez aussi aimer...
Commentaires

Plus d’articles dans : DIVERTISSEMENT

Les plus populaires

Abonnez-vous à notre newsletter

sturb gay app
En haut