Restons connectés
sturb gay app

buzz

Jeffrey Hurant, PDG de Rentboy.com est inculpé d’incitation à la prostitution

Un soupir de déception, d’incrédulité ou d’embarras… chacun y va de sa propre réflexion suite à l’inculpation de Jeffrey Hurant pour prostitution. Cet ancien PDG de Rentboy.com, 51 ans, a été inculpé d’incitation à la prostitution par un jury fédéral de Brooklyn. Deux autres accusations de blanchiment d’argent pèsent sur lui. 

Rentboy-homosexuel

Jeffrey Hurant dans une tourmente judiciaire
Rappel des faits : Jeffrey Hurant et 6 de ses employés ont été arrêtés en août 2015. C’était lors d’une opération d’infiltration menée à Manhattan par la sécurité intérieure et la police de New York. L’objectif de l’opération était de rendre la ville plus sûre.

L’acte d’accusation de mercredi dernier n’a pas nommé les six employés, toutefois selon les propos du procureur Robert Capers rapportés par Reuters, une plainte pénale contre eux reste en suspens.

L’affaire a suscité l’indignation de défenseurs des droits des homosexuels en raison de la nature curieusement ciblée de la répression. Ils estiment que la plainte est anormale, car elle comporte des faits qui n’ont rien à avoir avec l’affaire.

Les défenseurs ont notamment relevé le fait que l’accusation a relaté les diverses images fétiches comme les couches, les baskets et le cuir qui étaient publiées sur des pages de profils.

L’avocat de Jeffrey Hurant, Michael Tremonte, envisage de contester les accusations et se montre confiant quant à l’issue du procès.
« Les accusations du gouvernement contre M. Hurant sont injustifiées. Il a dirigé son entreprise ouvertement depuis près de 20 ans et n’a jamais été inquiété pour des poursuites pénales  » a déclaré Michael Tremonte.

Même le New York Times a noté dans un éditorial que le site, fondé en 1996, représente une alternative sure au travail de rues et protège contre les proxénètes. Le média a ajouté que les autorités fédérales devraient passer plus de temps à combattre les vrais crimes, la traite des êtres humains et l’exploitation sexuelle, au lieu de s’intéresser à des faits aussi anodins.


Continuer à lire
Commentaires

Plus d’articles dans : buzz

sturb gay app
En haut