Restons connectés
sturb gay app
LGBTQ_Header_new

gay prides

Gay Pride : 50 musiques pour comprendre 50 ans de combat, de visibilité et d’histoire LGBT

Gay Pride : 50 musiques pour comprendre 50 ans de combat, de visibilité et d’histoire LGBT

À l’occasion des différentes marches des fiertés (gay pride) mondiales en ce mois de juin, le magazine musical Pitchfork a concocté une playlist de 50 morceaux résumant les 50 dernières années de luttes et de fierté LGBTQ+. LA playlist pour préparer la marche des fiertés.
 

Parfois, la musique s’écoute d’une oreille, un bruit de fond quasi insignifiant. Parfois, elle prend aux tripes, raconte une histoire, et fait l’Histoire. Ce fut le cas de beaucoup de morceaux, tubes ou morceaux plus confidentiels, qui devinrent des hymnes pour la communauté LGBT.  De nombreuses légendes pop-rock ont ainsi contribué à la diffusion d’un message positif autour d’une question qui n’a pas toujours été évidente à assumer et que seules les stars pouvaient (parfois) clamer, quand d’autres restaient dans le placard. Pour certains, le simple coming out d’une star internationale pouvait être ressenti comme un puissant message d’espoir. Ces chansons ont accompagné des revendications, des combats, des coming out, sonnant tantôt comme un cri de colère, tantôt comme un cri d’amour, et le magazine musical Pitchfork leur rend hommage à l’occasion du mois des prides avec sa sélection de 50 titres qui résument 50 ans de combat pour les revendications LGBT. Car ça n’a pas toujours été facile : Jess Skolnik, journaliste au magazine, rappelle à raison les différents obstacles qu’ont pu rencontrer ces artistes au cours de leur carrière.

sturb gay app

Dans les années 30 par exemple, beaucoup de clubs musicaux – où l’homosexualité essaye timidement de vivre – sont fermés pour différentes raisons, la plupart injustifiées, mais les membres de la communauté n’en démordent pas et décident de se battre, contre vents et marées. Plus tard, dans tous les styles, des artistes plus ou moins ouvertement homos viendront apporter leur pierre. « Que serait le jazz sans la contribution de géants tels que Billy Strayhorn (du Duke Ellington’s band) ou de Cecil Taylor ? », demande le journaliste.

 
D’autres icônes plus « populaires » comme Elton John, Freddie Mercury ou David Bowie ont créé une nouvelle vague musicale ouvertement gay friendly, assumant pleinement leur homosexualité (ou leur bisexualité), des chanteurs qui ont également permis de mettre en lumière des problématiques encore taboues telles que le VIH. Le journaliste rappelle que le mois des fiertés est, certes, un moment joyeux pour faire la fête, danser, chanter mais également une manière de rappeler chaque année les défis à surmonter pour une communauté encore discriminée. Ces musiques reflètent une réalité, une évolution, et surtout une histoire avec un grand « H ».

On y retrouve évidemment des grands classiques : Walk on the Wild Side de Lou Reed, Starman de David Bowie, ou encore l’hymne gay I Feel Love de Donna Summer. Mais aussi des artistes plus récents tels Lady Gaga (Born this Way), Scissor Sisters (Take your Mama) et Frank Ocean (Closer). Du rap, de la pop, du rock, de l’électro, de 1969 (date des émeutes de Stonewall, qui lancèrent le mouvement de revendications LGBT et furent à l’origine de la première gay pride) à 2018, de Robert Flack à Troye Sivan, il y en a pour tous les goûts. A écouter en boucle en ce mois de pride. Ah, oui, pour ceux qui se demanderaient : il y a aussi I Will Survive.

1969 : Roberta Flack “Ballad of the Sad Young Men”

 

1970 : The Kinks“Lola”

 

1971 : Wendy Carlos “March From a Clockwork Orange”

 

1971 :Labi Siffre “It Must Be Love”

 

1971 : Fanny “Charity Ball”

 

1971 : Madeline Davis “Stonewall Nation”

 

1972 :David Bowie “Starman”

 

1972 : Lou Reed “Walk on the Wild Side”

 

1973 : Jobriath “I’maman”

 

1977 : Donna Summer “I Feel Love”

 

1977 :Gloria Gaynor “I Will Survive”

 

1978 : Sylvester “You Make Me Feel (Mighty Real)”

 

1978 : Queen “Don’t Stop Me Now”

 

1979 Village People “Go West”

 

1980 : Loose Joints “Is It All Over My Face (Female Vocal)”

 

 

1980 : The B-52’s “Private Idaho”

 

1980 :Diana Ross “I’m Coming Out”

 

1981 : Soft Cell “Tainted Love”

 

1981 :Grace Jones “Pull Up to the Bumper”

 

1981 : Pete Shelley “Homosapien”

 

1983 : The Smiths “This Charming Man”

 

1983 : Culture Club “Church of the Poison Mind”

 

1983 : Frankie Goes to Hollywood “Relax”

 

1984 : Bronski Beat “Smalltown Boy”

 

1986 : Erasure “Oh L’Amour”

 

1988 : Tracy Chapman “Fast Car”

 

1989 : Ten City “That’s the Way Love Is”

 

1989 : Madonna “Express Yourself”

 

1990 : George Michael “Freedom! ’90”

 

1990 : Pet Shop Boys “Being Boring”

 

1992 : k.d. lang “Constant Craving”

 

1993 : Melissa Etheridge “Come to My Window”

 

1993 : RuPaul “Supermodel (You Better Work)”

 

1996 : Junior Vasquez “If Madonna Calls” [ft. Franklin Fuentes]

 

1997 : Sleater-Kinney “One More Hour”

 

2001 : Limp Wrist “I Love Hardcore Boys, I Love Boys Hardcore”

 

2002 : Common “Between Me, You & Liberation”

 

2004 : Scissor Sisters “Take Your Mama”

 

2011 : Lady Gaga “Born This Way”

 

2012 : Frank Ocean “Forrest Gump”

 

2012 : Tegan and Sara “Closer”

 

2014 : Against Me! “True Trans Soul Rebel”

 

2014 : Perfume Genius “Queen”

 

2015 : John Grant “Snug Slacks”

 

2015 : The Internet “Girl”

 

2016 : Young M.A “OOOUUU”

 

2017 : Starrah & Diplo “Imperfections”

 

2017 : Arca “Desafío”

 

2018 : Janelle Monáe “Make Me Feel”

 

2018 : Troye Sivan “Bloom”

sturb gay app


Continuer à lire
sturb gay app
Vous pourriez aussi aimer...
Commentaires

Plus d’articles dans : gay prides

sturb gay app
En haut