Restons connectés
sturb gay app
gaylocator mylinker

News

Le AirbnB russe a désormais son radar Anti-gay !

Le AirbnB russe a désormais son radar Anti-gay !

La réplique russe de la plateforme communautaire Airbnb dispose désormais du site GayLocator qui va aider à éviter les Gays

Ce site est censé aider les utilisateurs à choisir la ville où le taux d’homosexualité est bas.

Un réseau de séjour russe a lancé une fonctionnalité permettant de savoir combien d’homosexuels vivent dans chaque ville russe, cette initiative est loin d’être une tentative pour aider les LGBTI à trouver un hébergement convivial et sûr. MyLinker, l’équivalent russe d’Airbnb, s’est ajouté le site GayLocator pour aider ces utilisateurs à «choisir la ville où le taux de l’homosexualité est au plus bas ».

Les responsables du site ont pris cette décision après qu’AirBnB ait modifié ses termes et conditions. En novembre 2016, la plateforme communautaire de séjour a mis en œuvre une règle qui dit que les clients ne pouvaient pas être refusés sur la base de leur orientation sexuelle.

« Mais qu’en est-il de la liberté de choix ? », s’est interrogé Rodin Kadyro, fondateur de MyLinker sur Life.ru. «On peut refuser les homosexuels si nous parlons de liberté de choix », poursuit-il.

Il affirme que « tout le monde devrait faire ce qu’il souhaite avec ses biens et donc chacun devrait être libre de refuser certains clients. Les statistiques ne sont pas nécessairement un non-sens ».

 

Lorsque vous recherchez une ville, un algorithme calcule combien de fois les gens ont recherché dans cette ville « la pornographie » ou la « pornographie Gay ». Les résultats sont ensuite projetés sur l’ensemble de la population de la ville et une nouvelle page s’affiche avec un grand symbole de danger en rouge, ainsi que le nombre probable de Gays dans cette ville.

Par exemple, pour Sotchi, le GayLocator prédit 6.702 Gays sur ses 400.000 habitants. «Il y a beaucoup de Gays là-bas », indique la page selon Queer.de.

 

«En cas de pic au niveau de la demande, nous vous aiderons à éviter les Gays», déclare Kadyrov.

Les réactions ont été mitigées, certains se sont vantés des chiffres tandis que d’autres ont créé une pétition.

«Vous ne voulez pas accepter les homosexuels, mais vous ne voulez pas non plus avoir faim », lance le fondateur du site GayLocator.

«Que faire pour ? Iriez-vous trouver une nouvelle ressource ou allez-vous sacrifier vos principes? Certains pourraient dire que le GayLocator est comme une propagande homosexuelle qui va à l’encontre des lois anti-Gays de la Russie.

Propagande Gay ? Je ne pense pas…Nous n’avons certainement pas eu un tel objectif. Chacun est libre d’être Gay ou non, nous ne soutenons personne », a déclaré Kadyrov.


Continuer à lire
sturb gay app
Vous pourriez aussi aimer...
Commentaires

Plus d’articles dans : News

sturb gay app
En haut