Restons connectés
sturb gay app
grindr haiku

Grindr

Grindr : Un homme créé des poèmes haïkus pour ses contacts

Grindr : Un homme créé des poèmes haïkus pour ses contacts

De brèves rencontres avec des mots qui marquent…

Un homme Gay décide de créer un compte Instagram pour mettre en valeur ses «haïkus », après avoir été en contact avec des hommes sur l’application de rencontre Grindr.

Le Haiku est une forme de poésie japonaise traditionnelle qui se compose normalement de trois lignes de 5, 7 et 5 syllabes.

«J’ai compris que mes textos adressés à mes amis sur Grindr ont pris la forme de poésie… Aujourd’hui, il est important de transmettre les messages d’une manière très descriptive, mais également de façon courte et précise comme un haïku», explique-t-il sur BuzzFeed.

Certains haïkus sont spirituels, d’autres révèlent des sentiments de vulnérabilité, de blessure ou dévoilent des problèmes contemporains sur les rencontres et le sexe.

L’auteur des messages qui a souhaité garder l’anonymat raconte à GSN qu’il a seulement commencé à composer le haïku le mois dernier.

«J’ai commencé à écrire et à poster les messages haïku la veille de Noël alors que j’étais en vacances avec ma famille. Je faisais cela pour rire, mais les autres ont vraiment bien réagi et apprécié mes posts.»

L’homme vit à Los Angeles, mais il est actuellement au Laos, il est en déplacement environ cinq mois dans l’année. Combien de rencontres fait-il alors ?

«Je consulte Grindr tous les jours pour voir mes messages… Le nombre de mes contacts et rencontres varie. Je dirais que la moyenne est probablement de deux hommes par semaine, des personnes anonymes et sans grand intérêt, mais aussi avec lesquelles je deviens ami, amant ou petit ami.»

He calls it a man- pussy and spanks me too hard. I'm not his slut girl.

Une photo publiée par grindrhaiku (@grindrhaiku) le

I take Viagra to get it up because I don't care about you.

Une photo publiée par grindrhaiku (@grindrhaiku) le

I hope there's someone who will love me. Sometimes it's hard to love myself.

Une photo publiée par grindrhaiku (@grindrhaiku) le

You're on your way here, but the water isn't clear. Bottoming takes work.

Une photo publiée par grindrhaiku (@grindrhaiku) le

A chipped front tooth and smelly pits. He's not like the guys I've had before.

Une photo publiée par grindrhaiku (@grindrhaiku) le

Feeling blue today. You and I were one just once. Ships passing at night.

Une photo publiée par grindrhaiku (@grindrhaiku) le

Terrible at head and won't let me eat his ass. Pathetic bottom.

Une photo publiée par grindrhaiku (@grindrhaiku) le

Wearing jock straps for recreation in bed does not make you a jock.

Une photo publiée par grindrhaiku (@grindrhaiku) le

Listened to music and talked late into the night. It's more love than lust.

Une photo publiée par grindrhaiku (@grindrhaiku) le


Continuer à lire
sturb gay app
Vous pourriez aussi aimer...
Commentaires

Plus d’articles dans : Grindr

sturb gay app
En haut