Restons connectés
sturb gay app
Gay Westling

gay porn

Entrer dans le monde du Gay Wrestling

Gay Wrestling

Le Gay Wrestling érotique, cela existe. Ce ne sont pas tous les lutteurs qui sont Gays. En fait, la plupart d’entre eux sont hétéros, mais certains ne s’empêchent pas de faire quelques petits extras. Le Gay-for-pay dédié à ce type d’activité existe vraiment. 

Pour le BG East Wrestling, une place de marché en ligne pour acheter des DVDs, de la VOD ou pour télécharger des vidéos de gars qui sont engagés dans un combat de lutte, il s’agit de donner du plaisir qu’on se donne entre hommes.

« Nous avons des lutteurs de partout », dixit Stephen Driscoll qui a aidé à construire la marque avec son fondateur Bill George, rapporte Vocative. « On les héberge, on les nourrit, on les divertit. Nous nous voyons comme une sorte de fraternité. »

Les lutteurs sont payés 100 $ par vidéo, qui doit être d’une durée d’au moins 10 minutes. La plupart des vidéos produites par BG East sont classées dans la catégorie soft, puisqu’elles ne montrent pas de nudité explicite ou des actes sexuels, juste des hommes au corps huilé en g-string qui se frottent fiévreusement l’un contre l’autre. Mais ils produisent aussi des vidéos un peu plus hardcore.

Gay Wrestling

Dolph Danner est un de ces lutteurs pour BG East. L’hétérosexuel de 1m80 et de 80 kg déclare que cela ne le dérange pas d’être considéré comme un objet sexuel par les hommes Gays. 

« Pour moi ce n’est pas un gros problème » a-t-il déclaré à Vocative. « Cela devait forcément arriver de toute façon en tant que lutteur professionnel. Nous sommes des gars bien bâtis qui sont en forme, qui portent de minuscules bouts de tissus et qui se roulent l’un sur l’autre avec d’autres gars de la même carrure, recouverts d’huile de bébé. »

Danner, qui travaille le jour en tant que coach personnel, dit qu’il est prêt à faire à peu près tout moyennant espèces sonnantes et trébuchantes. Il reçoit régulièrement des messages lui demandant si on pouvait acheter ses chaussettes puantes, ses caleçons sales ou encore son cache-sexe encore moite. Bien qu’il ne s’y soit pas encore lancé, il reste ouvert à l’idée. « Si le prix est correct, pourquoi pas ! » Nous dit-il !

Glenn Scott est un ancien lutteur de BG East. Sa fascination pour ce sport a commencé dans les années 70.

« Cela m’a tout simplement fasciné quand j’étais enfant », déclare-t-il à Vocative, « parce que c’était le genre de chose… Je savais que c’était… Je le mettrai entre des guillemets, « une mauvaise chose » ».

Il fut ainsi le premier à s’impliquer dans le retour de BG East en 2002. « L’homme à la tête de la société m’a juste dit : Oh, vous voulez faire un match ? » raconte Scott à Vocative. « Et j’ai tout de suite dit Oui. J’ai sauté dans l’aventure et maintenant j’ai 3 matchs tous les week-ends. »

Travailler avec BG East lui ouvre de nombreuses portes, nous dit-il, comme être présenté au Représentant du Massachussetts Barney Frank.

« Il [Driscoll], c’est comme un ami du mec à qui BG East appartient » déclare Scott.

Frank a ensuite confirmé à Vocative qu’il était ami avec Driscool. Ils se sont rencontrés à un événement du National Stonewall Democrats il y a plusieurs années.

« Je suis allé à un ou deux de ces tournois où on fait les tournages », disait Franck. Scott attribue à BG East la confiance en lui-même qu’il avait alors perdu.

« Je n’aurais pas la confiance que j’ai », dit-il. « Ce genre de choses me l’a redonné totalement, beaucoup d’humilité et juste la conduite. J’appelle cela l’égo du lutteur. Je peux recevoir des coups ou en donner, mais tant que je pourrais en donner ou en recevoir, cela me donne le courage de faire des folies ».

« Et cela, dit-il, ça fait toute la différence » !


Continuer à lire
sturb gay app
Vous pourriez aussi aimer...
Commentaires

Plus d’articles dans : gay porn

Les plus populaires

Abonnez-vous à notre newsletter

sturb gay app
En haut