Restons connectés
sturb gay app
gaypride-brighton-sturb

gay prides

La Gay Pride à Brighton

La Gay Pride à Brighton

Une fois n’est pas coutume, Brighton a allié le chic et le choc le week-end dernier. Samedi matin dès l’aube, des hordes de visiteurs venus des quatre coins du pays mais aussi du monde entier sont descendus sur la ville et se sont mêlés aux Brightoniens pour prendre part à la grande parade de la célèbre Gay Pride – la plus importante du Royaume-Uni.

Où sommes-nous ?
Sous un soleil cuisant, ce ne sont pas moins de 450 000 personnes qui ont littéralement pris la cité d’assaut pour une gargantuesque fête à ciel ouvert. Le défilé dans les rues du centre-ville s’est déroulé dans une ambiance bon enfant, tout juste perturbé par un petit groupe de manifestants qui a envahi la tour i360 pour protester contre les expulsions d’immigrés. Arrivés à Preston Park, le plus grand parc de la ville, quelque 54 000 personnes ont montré patte blanche pour pouvoir accéder à l’immense festival payant qui s’y déroulait durant tout l’après-midi et jusqu’en soirée. Les billets pour cet événement se sont écoulés en un rien de temps, et pour cause : la tête d’affiche n’était autre que la superstar Britney Spears, très appréciée au sein de la communauté homosexuelle.

Si cette dernière a assuré le show comme il se doit, elle a tout de même fait la une des journaux people dès le lendemain non seulement pour sa tenue ultra-sexy, mais surtout parce qu’elle a demandé à l’un de ses danseurs en plein milieu de son concert où est-ce qu’ils se trouvaient, ignorant sûrement tout de Brighton avant sa venue en ce samedi ensoleillé.

La fête s’est ensuite poursuivie sous d’énormes chapiteaux, puis dans Kemptown, le quartier gay de Brighton, où les nombreux bars, pubs et clubs ont fait le plein. Dimanche, la traditionnelle street party, organisée au cœur du quartier dans une chaleur quasi suffocante, a pris des airs d’orgie en plein air, les participants enivrés se laissant aller à de nombreuses exubérances.

Une marée humaine
Les choses ont commencé à se gâter en soirée, lorsque des milliers de personnes ont quitté Brighton pour rejoindre Londres. Certains étaient venus en voiture ou en bus, mais la plupart des fêtards avaient choisi de voyager en train. L’afflux de voyageurs à la gare était tel que le bâtiment a tout simplement dû être fermé pour raisons de sécurité, laissant des milliers de personnes sur le carreau, debout derrière des grilles sur le parvis de la gare. De nombreux visiteurs ont alors choisi de passer la nuit sur la plage, et d’autres ont même installé des matelas au beau milieu de la rue. Lundi matin, tout ce joli monde avait mis les voiles mais le spectacle laissé sur les galets était désolant : des kilos de détritus en tout genre, témoins d’une fin de semaine aussi festive que chaotique.


Continuer à lire
sturb gay app
Vous pourriez aussi aimer...
Commentaires

Plus d’articles dans : gay prides

sturb gay app
En haut