Restons connectés
sturb gay app

cristiano ronaldo

Cristiano Ronaldo et les attaques homophobes


cristiano ronaldo

Cristiano Ronaldo : Maricon

Ce qu’il y a de drôle avec l’homophobie, c’est qu’elle a tendance à cibler des personnes qui sont loin d’être homosexuelles. C’est devenu comme un moyen de définir les comportements acceptables pour les « vrais » hommes. C’est la raison pour laquelle on entend souvent des remarques du genre « C’est trop gay ! » « T’es pédé ou quoi ? ».

C’est parce que l’homophobie est considérée comme illégale dans plusieurs pays qu’elle est aujourd’hui dirigée contre les hommes qui ne le sont pas officiellement. Les cibles privilégiées sont les hommes célèbres, riches et talentueux. C’est le cas de Cristiano Ronaldo, la star incontestée du Real de Madrid.

Avec Lionel Messi, Cristiano Ronaldo est le meilleur joueur du monde. Star sur le terrain, il l’est encore plus en dehors : ses nombreux contrats publicitaires l’attestent. Cela l’amène notamment à faire la couverture des magazines maquillé et parfois en caleçon. Cette manière de vivre ne passerait donc pas chez ses détracteurs qui le considèrent du coup comme un homosexuel.

Francisco Ramirez, directeur de l’Observatoire LGBT espagnol a fait remarquer que Cristiano Ronaldo a fait l’objet depuis quelques mois d’insultes et de rumeurs malveillantes de la part des tabloïds, des journalistes sportifs et des autres joueurs. Pour lui, le but de ces manœuvres est d’humilier et de dénigrer un des plus grands joueurs de football de l’histoire.

Cela s’est d’ailleurs une fois de plus vérifié lors du dernier Classico opposant le Real au Barça dans l’antre des Blaugranas, au Camp Nou. Des chants homophobes ont retenti dans les travées du stade du FC Barcelone et avaient explicitement pour cible la star du Real. Certains supporters locaux ont scandé « Maricon ! Maricon ! Maricon ! », l’équivalent espagnol de « pédé ». Francisco Ramirez a donc indiqué que l’homophobie ne s’attaque pas uniquement aux homosexuels. Elle est également utilisée pour harceler et humilier les autres.

La question sur l’orientation sexuelle de Cristiano Ronaldo a été exacerbée par une photo du joueur en maillot de bain porté par son ami le champion marocain de kickboxing Badh Hari. Il n’en a pas fallu autant pour qu’il fasse les choux gras de la presse. Les tabloïds ont trouvé dans cette photo la preuve de l’homosexualité du joueur, tandis que la presse sportive en a fait une des raisons de ses faibles rendements sur le terrain en milieu de saison.

Il est pourtant difficile à croire que Cristiano Ronaldo soit Gay, lui qui est sorti avec quelques-unes des plus belles femmes du monde, dont Irina Shayk. Jusqu’à preuve du contraire, CR7 n’est donc pas homosexuel, ni même bisexuel. La photo ne veut rien dire, iI s’agit juste de deux amis qui s’apprécient sans ambigüité et qui s’amusent avec l’appareil photo. En tout cas, sil les deux sportifs avaient une relation homosexuelle secrète, ils ne marqueraient pas en légende « Just married ! ».

cristiano ronaldo

Métrosexuel et fier de l’être

En clair, personne ne peut affirmer que Ronaldo est réellement Gay. C’est justement une façon d’attaquer un joueur talentueux et riche et qui n’hésite pas à le montrer. Il est à noter que Cristiano Ronaldo n’a pas cru nécessaire de répondre à ces allégations. Il a montré qu’il ne se souciait guère de ce qui se dit sur lui. Cela a eu le don d’énerver encore plus ses détracteurs.

Ce n’est pas la première fois qu’il est la cible de ce genre d’attaque. Du temps où il évoluait à Manchester United, le club de David Beckham, il a été régulièrement insulté par les supporters adverses, mais aussi par la presse. En d’autres termes, on pouvait parler de véritable Ronaldophobie.

Le tabloïd anglais le plus vendu l’avait attaqué à plusieurs reprises en le surnommant « l’arch métrosexuel » à cause de son goût pour les « shorts argentés serrés », son bronzage parfait, ses sourcils bien taillés ou encore son « torse parfaitement rasé ». Malgré cela, Cristiano Ronaldo a continué de vivre sa vie sans rien devoir aux médias.

cristiano ronaldo

Il avait fait ce qu’il avait à faire sur le terrain et le réussissait avec brio en remportant plusieurs trophées avec le club du nord de l’Angleterre et surtout en remportant son premier Ballon d’or. Pire, il a multiplié les provocations en partant notamment en vacances avec une casquette rose vissée sur la tête et une fleur rose au niveau des oreilles.

La presse britannique est une fois de plus revenue à la charge en jugeant son couvre-chef de Gay. Interrogé sur la question, il a répondu le plus naturellement du monde être totalement à l’aise avec sa sexualité. La question est maintenant de savoir si la Ronaldophobie sera encore d’actualité si le joueur venait effectivement à retourner dans son ancien club comme le veulent les rumeurs.

Quoi qu’il en soit, Cristiano Ronaldo a répondu de la meilleure des façons lors du Classico en marquant le but de la victoire sur le terrain du rival barcelonais. Et pour enfoncer encore un peu plus le clou, il n’a pas hésité à poster une photo de lui en slip dans les vestiaires avec son bronzage et son épilation parfaite.


Commentaires

Plus d’articles dans : cristiano ronaldo

Les plus populaires

Abonnez-vous à notre newsletter

sturb gay app
En haut