Restons connectés

Sturb – Gay App

News

Bruno Le Maire est « fier » de soutenir le mariage pour tous… après s’être abstenu

En 2013, il avait choisi de s’abstenir de voter sur la loi ouvrant le mariage pour tous, « pour rappeler qu’avec la précédente majorité nous avions proposé le contrat de l’union civile et le statut de beau-parent et que nous aurions dû le faire » (sic), expliquait-il.

Bruno-le-maire-gay-friendly

 

FIER D’AVOIR ÉTÉ HUÉ
Aujourd’hui, Bruno Le Maire se considère pourtant comme un militant pour le mariage pour tous. Le député Les Républicains de l’Eure s’est même dit « fier » d’avoir été hué par les anti-mariage pour tous. Dans une interview au JDD hier, il a affirmé :

« La vraie violence surgit quand on menace votre intégrité physique. J’ai connu des moments durs, comme ministre de l’Agriculture, aux salons de l’élevage de Rennes et de Cournon-d’Auvergne. Mais lors de ce meeting, j’ai ressenti de la fierté quand j’ai été hué pour mes convictions. »

L’ancien directeur de cabinet de Dominique de Villepin à Matignon avait été hué et sifflé mi-novembre par les militants antimariage gay de Sens commun, une association liée aux Républicains, alors qu’il maintenait son opposition à une abrogation du texte lors de la campagne pour la présidence de l’UMP.

« IMPITOYABLE » AVEC SARKOZY
Dans le JDD, M. Le Maire affirme :

« Oui je crois au mariage homosexuel, oui je crois que l’amour homosexuel vaut l’amour hétérosexuel. Il faut avoir conscience que nos combats dépassent notre personne. »

Il vise aussi implicitement Nicolas Sarkozy, qui avait lors de ce même meeting opéré un revirement, évoquant pour la première fois une « abrogation » de la loi Taubira alors qu’il défendait jusque-là une « réécriture ». « Je reste impitoyable avec ceux qui renoncent à leurs idées pour plaire à la foule et faire taire quelques sifflets », attaque Bruno Le Maire.

« Je suis reconnaissant aux gens qui m’ont hué car cela m’a permis d’éprouver mes convictions et de vivre ces moments forts où l’on coïncide avec soi-même », se félicite même celui qui pourrait être candidat à la primaire de la droite et du centre en vue de 2017.

 


Commentaires

Plus d’articles dans : News

En haut