Restons connectés
sturb gay app
bisexuel invisible

News

Pourquoi les bisexuels sont-ils invisibles ?

bisexuel invisible

Malgré les statistiques qui indiquent que près de la moitié des LGB sont bisexuels, ils sont souvent ignorés par les médias, les universités, les analyses psychanalytiques et fondamentalement par tout le reste.

La situation est telle qu’il existe des tendances qui vont jusqu’à nier l’existence même de la bisexualité. Et parmi ceux qui pensent que les bisexuels existent, on met en avant certains préjugés comme quoi les bi sont des personnes indécises, intéressées et volages responsables de la propagation du VIH. Bien entendu, ces stéréotypes sont incorrects et blessants.

En raison de cette invisibilité, cet effacement, il ne semble pas y avoir beaucoup de bisexuels aux yeux du public qui le disent ouvertement. L’absence de représentation, le manque d’ouverture et le manque de diversité des expériences bisexuelles constituent un problème majeur dans la communauté LGBTQ + et il y a beaucoup de raisons qui expliquent cela.

La première est que les hommes raisonnent souvent de manière binaire. En d’autres termes, les êtres humains ont tendance à diviser les choses en deux entités opposées. C’est une approche simple pour voir le monde. Cette tendance cognitive, si elle permet dans un gain de temps et d’espace mental, ne permet pas de reconnaître toutes les nuances et les complexités de la vie. Par exemple, on a tendance à se focaliser sur l’homme noir de l’homme blanc alors qu’il y a des dizaines d’autres races. En politique, on a deux principaux partis à savoir les démocrates et les républicains en dépit du fait qu’il existe de nombreuses autres idéologies. C’est aussi le cas du jour et de la nuit alors qu’il y a des étapes intermédiaires.

Cette dichotomie se produit également dans la sexualité. Les gens sont ainsi gay, soit hétéro. À cause de cela, on suppose de suite qu’un homme qui marche dans la rue main dans la main avec un autre est gay, et un autre dans le même cas, mais avec une femme est hétéro. Pourtant, en réalité, il se pourrait qu’une personne soit bisexuelle. Cette vision dichotomique empêche alors de voir la sexualité de manière complexe, fluide et évolutive.

La deuxième est le manque de représentation de bi. Apparemment, il n’y a pas de modèles ou de communauté bi bien définie. À cause de cela, les gens n’avouent pas leur bisexualité et préfèrent se cantonner à être uniquement gay ou hétérosexuel.

 

Que peut-on faire pour augmenter la visibilité des bisexuels ?

La première chose à faire pour les bisexuels est de déclarer sa bisexualité le plus souvent possible au maximum de personnes possible. Bien entendu, il ne s’agit pas d’une obligation. Cela doit se faire naturellement, lorsque la personne se sent prête à le faire. Il est important pour la communauté bisexuelle de partager son histoire, ses expériences pour que les autres prennent conscience de son existence.

Cette seconde recommandation s’adresse à la société. Non seulement c’est présomptueux, mais c’est aussi faire preuve d’ignorance de ne pas croire les gens lorsqu’ils revendiquent une étiquette et peu importe si cela évolue au fil du temps. Les gens peuvent découvrir des facettes de leur propre sexualité au fur et à mesure qu’ils prennent de l’âge.

Il est important de recueillir des fonds pour la cause de la communauté bisexuelle. Malgré le fait qu’il y ait un grand nombre de recherches qui indiquent qu’elle connait des niveaux plus élevés de détresse psychologique et d’isolement, la prise en charge est loin d’être à la hauteur des besoins. À l’heure actuelle, il n’y a pas de solution qui s’adresse spécifiquement à cette communauté.

Enfin, les personnes qui ne se définissent pas comme monosexuelles doivent s’unir pour faire valoir leurs droits, qu’elles se disent pansexuelles, omnisexuelles, bisexuelles ou queer. Ce n’est qu’en constituant une communauté solide qu’elles réussiront à se faire entendre en mettant de côté leurs nuances. Comme l’a dit la militante bisexuelle Robyn Ochs : « Nous devons passer de la politique identitaire à la politique d’idée« .


Continuer à lire
sturb gay app
Vous pourriez aussi aimer...
Commentaires

Plus d’articles dans : News

sturb gay app
En haut