Restons connectés
sturb gay app
alex goude

animateurs tv

Alex Goude fait son coming out dans « Gala »

Alex Goude, l’animateur phare de l’émission La France à un incroyable talent sur M6, fait son coming out ! Dans une interview exclusive accordée au magazine Gala, celui-ci évoque son homoparentalité, l’histoire qu’il vit depuis 5 ans au côté son mari Romain, et leur jeune fils Elliot, né de mère porteuse aux États-unis. Le jeune papa a accepté de parler de sa vie privée « pour fêter les deux ans du mariage homosexuel légalisé en avril 2013 ».

alex goude

Alex Goude a donc eu recours à la Gestation pour autrui (GPA) pour avoir son enfant avec Romain. Il explique dans l’interview qu’il était nécessaire de quitter la France pour donner naissance à Elliot car cette pratique est interdite dans l’hexagone :

Mon mari et moi sommes venus vivre à Las Vegas pour être libres d’avoir l’en­fant que nous n’au­rions pas pu avoir en France. Aux États-Unis, où la gesta­tion pour autrui est légale, les profes­sion­nels ont plus de vingt-cinq ans de recul sur le sujet. Et les enfants, une fois adultes, vont bien. Nous avons fait appel à une agence sérieuse.

Le jeune animateur ressent une certaine stigmatisation en France et refuse de se taire :

Je ne supporte plus le refus de l’autre. J’en ai assez qu’on dise à Romain de féli­ci­ter sa femme pour la nais­sance. Moi-même je devrais me taire. Eh bien non. Je le reven­dique : nous sommes deux hommes, nous avons fait un enfant et ça se passe bien.

COMPLEXE GPA
Dans l’interview, le jeune papa explique tout le protocole à suivre pour avoir recours à la GPA. Il souligne la « complexité » d’avoir un enfant pour un couple de deux personnes du même sexe :

D’abord, il faut répondre à des ques­tions sur son couple avec un psy, une démarche que jamais aucun parent biolo­gique n’a évidem­ment à subir pour mettre au monde un enfant. Puis s’in­for­mer des impli­ca­tions psycho­lo­giques qui sont assez complexes, c’est vrai. Il faut être très clair : deux hommes ne peuvent pas faire un enfant. Le tiers, c’est la mère, et on doit respec­ter son rôle. On choi­sit alors une donneuse d’ovule, et une mère porteuse, qui est une personne diffé­rente de la donneuse d’ovule.

 

Suite à la publication de l’article, la nouvelle a enflammé les réseaux sociaux, et notamment son collègue Christophe Beaugrand :

 


Commentaires

Plus d’articles dans : animateurs tv

Les plus populaires

Abonnez-vous à notre newsletter

sturb gay app
En haut