Restons connectés
sturb gay app
adam rippon

jeux olympiques

Adam Rippon devient le premier homosexuel américain à se qualifier pour les Jeux Olympiques d’hiver

Adam Rippon devient le premier homosexuel américain à se qualifier pour les Jeux Olympiques d’hiver

Le patineur artistique Adam Rippon est le premier homme ouvertement homosexuel à concourir pour les États-Unis aux Jeux olympiques d’hiver. L’athlète de 28 ans rejoindra Nathan Chen et Vincent Zhou à Pyeong Chang en Corée du Sud le mois prochain. Rippon, qui était le champion national américain en 2016, fera donc ses débuts olympiques.

Adam Rippon est le premier homme homosexuel à faire partie de l’équipe américaine des Jeux Olympiques d’hiver

« Je me fiche de ce que les autres pensent de moi. Je suis capable d’aller là-bas et je suis vraiment capable d’être moi-même sans aucune honte », a-t-il déclaré au Washington Post. Les États-Unis n’ont jamais envoyé un homme ouvertement Gay aux Jeux olympiques d’hiver. Alors que Johnny Weir a fait face à des spéculations sur sa sexualité, il n’est sorti du placard qu’après avoir terminé la compétition en 2011.

adam rippon

 

Est-ce que d’autres athlètes Gay vont le rejoindre ?

Gus Kenworthy, un skieur freestyle, peut rejoindre Rippon pour participer à la compétition. On le saura dans les prochains jours. Un troisième athlète Gay, le lugeur John Fennell, avait espéré faire partie de l’équipe américaine. Cependant, un problème mécanique sur sa luge a réduit ses chances de participer aux JO. Il a terminé 21ème dans les manches qualificatives.

adam rippon

Pour Rippon, être à la fois Gay et athlète olympique n’est pas un problème.  « Etre Gay n’est pas ce qui me définit, mais c’est une grande partie de qui je suis et j’aime parler de mon coming out parce que c’est à partir de ce moment que j’ai commencé à me définir qui j’étais en tant que personne.Ce qui est important, ce n’est pas le fait d’être homosexuel, mais à un moment donné vous devez savoir qui vous êtes. Vous ne pouvez pas avoir peur de qui vous êtes ou bien avoir peur de votre propre potentiel. Et si vous ne savez pas qui vous êtes, vous ne pouvez pas grandir.Quand j’ai fait mon coming out, je pouvais enfin respirer. Quand tout le monde l’avait su, je n’avais pas l’impression d’avoir caché quoi que ce soit. Je n’avais pas l’impression de faire un spectacle. J’étais juste moi et c’était facile. C’était beaucoup plus facile d’être moi que d’être ce que je pensais censé être ».

Le fait d’être sorti n’a pas changé grand-chose chez lui. « Il y a quelques semaines, on m’a demandé dans une interview … à quoi ressemblait le fait d’être un athlète Gay?
Et j’ai dit que c’était exactement comme être un athlète Hétéro. Seulement avec de meilleurs sourcils ».


Continuer à lire
sturb gay app
Vous pourriez aussi aimer...
Commentaires

Plus d’articles dans : jeux olympiques

sturb gay app
En haut